Transition énergétique Le Maroc montre la voie

leconomiste, le 21 mars 2016

«La quasi-totalité des guerres est liée à des facteurs énergétiques». Le constat de Rachida Dati, euro-députée, au Crans Montana Forum, montre le caractère vital des ressources en énergie. Surtout «qu’on ne peut pas parler de développement économique et social en l’absence d’une sécurité énergétique», a noté, pour sa part, Amina Benkhadra, DG de l’Onhym. D’où l’importance de doter les Etats africains de solutions pour assurer leur approvisionnement en énergie. Il s’agit du continent le moins électrifié, avec à peine 38%. Globalement, «l’Afrique consomme 16 fois moins d’énergie que la moyenne mondiale par habitant», a indiqué Toufiq Mouline, président de l’Institut royal des études stratégiques (IRES)…

(Source)