Dakhla : La gestion de la question migratoire en Afrique doit procéder de politiques humanistes et multidimensionnelles (panélistes)

MAP, Dakhla, 18 mars 2017

La gestion de la question migratoire en Afrique doit procéder de politiques humanistes et multidimensionnelles, ont souligné, samedi à Dakhla, les participants à un panel sur ”le phénomène migratoire vers l’Europe’’. Lors de ce panel, initié dans le cadre du Forum Crans Montana avec la participation de responsables et d’experts de différents pays, les intervenants relevé que la lutte contre la migration clandestine demeure tributaire de la mise en place de stratégies de développement intégré dans les pays d’origine en vue ‘’de favoriser la fixation des candidats potentiels au départ dans leur pays’’. Ils se sont attardés, à cette occasion, sur les principales causes de la migration clandestine, notamment en Afrique et en Moyen-Orient, citant, entre-autres, le sous-développement, la pauvreté, les conflits armés, l’instabilité, les catastrophes naturelles et l’absence de perspectives pour les jeunes…

Source la MAP: La gestion de la question migratoire en Afrique doit procéder de politiques humanistes et multidimensionnelles