Capital humain : prospection de la voie de la compétitivité

Le Matin du Sahara et du Maghreb, le 7 février 2011

L’Institut royal des études stratégiques (IRES) se penche, depuis un certain temps, sur la problématique du capital humain au Maroc. En effet, cette problématique fait actuellement l’objet d’une étude approfondie au sein de l’IRES. Cette étude en cours d’élaboration a la particularité d’être un thème fédérateur qui s’insère en cohérence avec les différentes thématiques examinées dans le cadre du programme scientifique de l’institut. Il s’agit, ainsi comme le précise le directeur général de l’institut, Mohammed Tawfik Mouline, du programme d’études « Compétitivité globale », le programme « Lien social » et celui relatif au « Changement climatique ».

En plus de ces programmes, l’institut organise différentes rencontres auxquelles participent des experts, des universitaires, des hommes de terrain… et qui permettent d’enrichir et d’apporter un début de réponses aux problématiques soulignées par l’étude en question. En effet, en revisitant les séminaires, les colloques et les nombreuses rencontres organisées par cet institut, l’on se rend compte qu’ils ont ce même objectif. Le dernier séminaire en date a porté sur un thème important : « La contribution du capital humain à la compétitivité du Maroc ». Cette rencontre organisée en interne est à classer dans le cadre du programme d’études « Compétitivité globale et positionnement du Maroc dans le système mondialisé » de l’IRES. Les participants à cette rencontre ont eu à répondre à différentes questions soulevées à cette occasion.
(Source)